VILLA AB

VILLA

AB

Design minimalist

Le design minimalist de cette met l’accent sur le confort et la haute énergie. Chaque élément prend en compte les préférences du propriétaire et les détails les plus fins sont personnalisés pour créer un ajustement parfait pour la famille.

La maison est dotée de grandes fenêtres fusionnent à l’intérieur avec l’extérieur, baignant les intérieurs avec la lumière naturelle du soleil et offrant une vue imprenable sur les collines.

Le mobilier minimaliste rend la maison beaucoup plus ouverte et des pièces créatives, la cheminée avec ses lignes imposante se situe entre deux salons ouverts devant l’escalier, la pièce maîtresse de la maison. Le sol est en marbre brillant attire beaucoup de lumière. Un intérieur épuré et stylé conçu par l’architecte d’intérieur Salma, studio BELGA DESIGN.

Previous
Next

Villa THE VIEW

villa

THE VIEW

Vue sur Mer

Vue sur mer, un design intérieur entièrement conçu par Salma Belgazzar, c’est une illustration idéale de l’univers du créatrice et de son style  la villa THE VIEW bénéficie d’un terrain exceptionnel largement ouvert sur la mer.

Implantée sur la hauteur, cette villa au design singulier composée de quatre niveaux, sous sol, rez de chaussée, premier étage et terrasse  son design établit une rupture avec les environnements très stricts et linéaires qui composent notre quotidien, “ derrière chaque objet et chaque meuble se cache une profonde réflexion, une réflexion de couleur et contraste, une réflexion de lumière, d’ombre et de texture, ou tout a été soigneusement et minutieusement choisis, du choix de  carrelage posé au dernier tableau accroché”

La villa THE VIEW est particulière dans son concept, c’est un villa de bien être et de confort absolu,  elle bénéficie d’une isolation thermique, accoustique et phonique, un système d’aération automatique et d’un climat agréable sans humidité, filtré de toute pollution, et d’une amélioration globale de la qualité  d’air circuler.

C’est une maison intelligente, connectée conçu pour améliorer et automatiser les fonctions techniques et de communication de la maison pour le confort. c’est aussi un showroom ou tout les intervenants exposent leurs meilleur produit,  elle est composée de six suites de différent style, de 12 salle de bain et de deux piscines une intérieure et une extrieur, d’un hammam beldi, d’un ascenseur et un monte charge, Une cuisine professionnelle, une américaine et une kitchenette au rdc . 

Previous
Next

Les tatouages inspirants de Selma Belga

Une collection de toiles inspirées des tatouages berbères. C’est le parti pris de Selma Belga, jeune artiste peintre et architecte d’intérieur qui a réussi, à travers ses toiles, à « représenter la femme berbère dans toute sa splendeur, sa beauté, sa sensualité et parfois même son intimité ».

Originaire de la région de Marrakech, Selma Belga a toujours été intriguée par les tatouages que porte sa grand-mère. Elle décide alors de faire des recherches sur « Loucham », ce rite ancien de la culture berbère remontant à l’ère pré-islamique. Ces formes abstraites, géométriques, considérées comme un langage entre l’humain et l’esprit « donnaient une idée sur la femme, son statut social, familial, son état d’esprit, son appartenance tribale », nous explique-t-elle.
Salma Belga se saisit donc de ces sens et les met en scène dans des toiles en acrylique où les couleurs se mélangent et les formes se dévoilent sans tabous. Dans un coin du tableau, on retrouve souvent ce symbole qui a inspiré l’artiste glissé là où l’on s’y attend le moins.  « Je commence tous mes tableaux par une étude monochromatique, les couleurs viennent ensuite se glisser au fur et à mesure sur la toile, exprimant ainsi la richesse, la densité et la profondeur de cette culture berbère que je porte en moi », explique la jeune femme.
Son goût pour les mélanges de couleurs a été remarqué par ses professeurs dès ses premières années d’études dans une école d’architecture d’intérieur de la capitale. « J’ai commencé par faire de l’art abstrait avant de me diriger vers la figuration. Mais quelque soit l’exercice, la couleur et la lumière prennent une place très importante dans mon travail », confie-t-elle.
Ses inspirations ? « Elles sont diverses et différentes », prévient l’artiste. Elles commencent avec le précurseur de la peinture moderne au Maroc, Ahmed Cherkaoui qui a longtemps travaillé sur cette question du symbole berbère et se poursuivent  avec Frida Kahlo, dont les toiles sont empreintes de culture mexicaine. « Les travaux de cette artiste exceptionnelle m’ont toujours interpellée », ajoute-t-elle.  Mis à part ses autoportraits sincères et très expressifs, l’artiste est connue pour « ses représentations des bijoux locaux et des tenues traditionnelles richement ornés ».
Sa motivation ? « Faire revivre une culture oubliée. Sortir de la fonction décorative que prennent les symboles berbères actuellement et rappeler leur sens premier », déclare Salma Belga. « C’est également un moyen de me ressourcer, de revenir à mes origines et parler à ma manière de la richesse de cette culture amazigh dans laquelle je m’identifie », conclut-elle.

Salma Belga launches her first collection inspired by Berber tattoos

The young artist-painter Salma Belga launches her first collection of paintings inspired by Berber tattoos.

« To represent the Berber woman in all its splendor, its beauty, its sensuality and sometimes even its intimacy ». This is the motto of Salma Belga, a 26-year-old painter based in Rabat.
Originally from the region of Marrakech, this young interior designer has always been intrigued by the tattoos that her grandmother carries.

Salma Belga lance sa 1ère collection inspirée des tatouages berbères 

La jeune artiste-peintre Salma Belga lance sa première collection de toiles inspirées des tatouages berbères. 
«Représenter la femme berbère dans toute sa splendeur, sa beauté, sa sensualité et parfois même son intimité». C’est le parti pris de Salma Belga, jeune artiste-peintre de 26 ans, basée à Rabat. Originaire de la région deMarrakech, cette jeune architecte d’intérieur a toujours été intriguée par les tatouages que porte sa grand-mère.

Salma Belga lance sa 1ère collection inspirée des tatouages berbères

La jeune artiste-peintre Salma Belga lance sa première collection de toiles inspirées des tatouages berbères.

«Représenter la femme berbère dans toute sa splendeur, sa beauté, sa sensualité et parfois même son intimité». C’est le parti pris de Salma Belga, jeune artiste-peintre de 26 ans, basée à Rabat. Originaire de la région de Marrakech, cette jeune architecte d’intérieur a toujours été intriguée par les tatouages que porte sa grand-mère.